Pastorale des familles

Lettre aux familles n°5

Bonjour Alain et Agnès

Cinq semaines de confinement sont déjà derrière nous... une durée qui nous a été imposée et que nous n'aurions jamais imaginée vivre ainsi Le 11 mai prochain devrait voir reprendre certaines activités, mais nous savons bien que la remise en route se fera bien lentement. La question de la perception du temps qui passe se pose à nous intensément.

Comment vivons nous ce temps : entre nouveaux projets et découragements, initiatives, créativité et rêves brisés, temps donné et temps subi... Essayons ensemble de continuer à aller de l'avant, à cultiver la patience et la persévérance, que l'on soit seul ou en famille.

Écoutons soeur Emmanuelle (1908-2008) nous inviter à aller de l'avant avec la vivacité qui l'habitait : YALLA ! le questionnaire.

L'équipe du Service de la Pastorale des Familles.

Service Diocésain de la Pastorale des Familles

27 rue des Juifs 67000 Strasbourg - 03 88 21 29 95 

page Facebook accessible à tous ; inscription à la "Lettre aux familles" sur le site

 

Tenir dans la durée

 

Prier avec le bienheureux cardinal John Henry Newman

Conduis-moi, douce lumière, à travers les ténèbres qui m’encerclent.

Conduis-moi, toi, toujours plus avant !

Garde mes pas : je ne demande pas à voir déjà ce qu’on doit voir là-bas : un seul pas à la fois c’est bien assez pour moi.

Je n’ai pas toujours été ainsi et je n’ai pas toujours prié pour que tu me conduises, toi, toujours plus avant. J’aimais choisir et voir mon sentier, mais maintenant :

Conduis-moi, toi, toujours plus avant !

Si longuement ta puissance m’a béni !

Sûrement elle saura encore me conduire toujours plus avant, par la lande et le marécage, sur le rocher abrupt et le flot du torrent

Jusqu’à ce que la nuit s’en soit allée…

Conduis-moi, douce lumière, Conduis-moi, toujours plus avant !

d’après Lead me, kindly light

Message de Monseigneur Ravel : le Temps dans le temps de l'épidémie

Le dernier message de notre archevêque est une réflexion sur ce temps qui prend actuellement un autre sens pour chacun.

"Qu’on soit posé dans son appartement étroit ou assis dans son vaste parc, l’instant est exactement identique pour tous. Seule la façon de l’assumer diffère. Et par cette différence s’introduit ensuite la divergence d’appréciations que nous portons sur le temps, divergence qui peut exister dans une même famille vivant la même chose : temps long (qui dure avec plénitude), temps lent (qui n’en finit de nous user), temps invisible (qu’on ne voit pas passer), temps pressé (qui nous manque).

Bref, pour les uns temps d’ennui, pour d’autres temps béni… à la mi-temps de ce confinement, on trouve déjà tous ces cas de figure autour de nous."

sixième message de Mgr Ravel 

Faire vivre notre couple et notre famille

Vivre le temps qui vient et non le subir, voilà le défi en ces jours de confinement. Des petits jeux tout simples peuvent nous permettre de savourer ensemble le temps qui est.

  • Le mot enchanté : une personne lance un mot (exemple : montagne, lune, anges, Noël…). Le premier qui trouve une chanson contenant ce mot a gagné. Tout le monde reprend le refrain, puis le vainqueur propose un autre mot  (jeu proposé par Famille Chrétienne)
  • Dis moi en dix mots : une personne lance un défi (un mot) à développer en 10 mots, pas un de plus, pas un de moins ! Remarque : les petits mots ( articles, pronom,  déterminant, etc…) ne comptent pas  dans les dix mots. On peut jouer en famille, avec ceux qui sont au loin, ou se joindre au blog de l'Académie de Bourgogne Franche-Comté

Prendre contact avec ceux qui sont loin : histoire de famille

Et si ce temps de confinement nous permettait de mieux connaître notre famille ? Voilà quelques pistes à mettre en oeuvre.
- réaliser un arbre généalogique et y placer le plus de personnes possibles.
- contacter grands-parents, oncles, tantes, cousins… et leur demander de raconter des histoires du temps de leur jeunesse.
- demander des photos des uns des autres – photos actuelles et/ou de l’enfance.
- collecter des photos des lieux où ont résidé les grands-parents, arrière-grands-parents…
- réaliser un « Livre de la Famille » avec photos, anecdotes… celui-ci pourra être imprimé, offert après le confinement.
- mettre en chanson, en peinture ou en dessin les Infos-famille récoltées.

La persévérance : donner le goût aux enfants

Persévérer quand cela ne va pas comme on veut, tenir dans la durée, cultiver la patience et le sens de l'effort... pas toujours simple .

L'exemple donné par les parents est une chose, mais nous savons bien qu'il est loin d'être infaillible.

Pourquoi ne pas évoquer tout cela avec nos enfants à partir d'une petite vidéo ?

regarder la vidéo 

Pour notre couple : l'endurance

Pour tenir dans la durée, vous trouvez ci-dessous un lien vers un article intéressant.

article d'Aleteia

Intercession

Nous vous proposons de déposer vos intentions pour les familles, couples et personnes en souffrance à l'adresse mail pastoraledesfamilles@diocese-alsace.fr Nous porterons vos intentions dans notre prière.

Et si vous souhaitez participer à ce mouvement d'intercession, écrivez à pastoraledesfamilles@diocese-alsace.fr Nous vous transmettrons des intentions reçues.

27 rue des juifs - 67000 Strasbourg FR